• _DSC7944 _DSC7942

  • _DSC7941 _DSC7945

Thérapie myofonctionelle ( MFT )

bild8a

La thérapie myofonctionelle ( MFT ) est un entraînement de la fonction musculaire. On apprend les déroulements physiologiques des mouvements et on atténue les mauvaises habitudes (habits).

La mauvaise position des dents et la malformation de la mâchoire peuvent se former de différentes manières. Aussi bien les facteurs génétiques que les facteurs de l’environnement rentrent en compte.

Habitudes (Habits)

bild17

Sucement (pouce et sucette), mordiller les lèvres, lécher les lèvres, ronger les ongles, mordiller les crayons, sucer les cheveux etc..

On traite ces mauvaises habitudes le plus tôt possible, de façon à avoir le moins de problèmes avec la dentition permanente et d’avoir un traitement myofonctionelle et orthodontique couronné de succès.

Forme et Fonction

La MFT est basé sur la connaissance, qu’un équilibre de la fonction musculaire des muscles de la joue, des lèvres et de la langue fait, qu’on a une position idéale des dents. On considère aussi important l’équilibre de la tension et de la fonction des muscles du visage et de la mâchoire que celles du corps entier. Si les muscles du visage et de la mâchoire sont en deséqilibre, on trouve souvent des parallèles dans le reste du corps. La langue joue un rôle important dans la MFT et le traitement orthodontique. Elle a une grande influence sur le développement des dents, la position des dents et la formation du palais.

La langue a de la force

  • La force est de 1.5 à 3 kg
  • L’homme avale environ 2000 fois en 24 heures
  • Si on avale mal, les dents sont soumises à cette force durant toute la journée

Apprendre à avaler

Par la MFT on apprend à avaler physiologiquement et fonctionnellement correcte.

  • en ne soumettant plus les dents à la pression de la langue
  • en positionant la langue au bon endroit, derrière les incisives supérieures dans le palais

Quelques objectifs de la MFT

  • diminuer les habits
  • équilibre musculaire du visage, de la bouche et de la mâchoire
  • fermer des lèvres et respirer par le nez
  • positionner physiologique de la langue au repos
  • avaler physiologique 

MFT à toute age

La MFT joue un rôle décisif

  • dans le développement de l’enfant en bas age
  • dans l’adolescence
  • dans la prévention
  • chez l’adulte : en orthodontie et en chirurgie faciale
  • pour améliorer la fixation des prothèses
  • comme thérapie accompagnatrice chez les handicapés ou après un accident

La MFT est préventive, préparatrice et accompagnatrice, mais ne remplace pas un traitement orthodontique. Elle apporte un bien fait au concept médicinal complet.

Une thérapie dans le domaine des dysfonctions orofaciales demande la communication avec les spécialistes des disciplines suivantes :

  • médecine dentaire
  • pédiatrie
  • oto-rhino-laryngologie
  • physiothérapie, kinésithérapie
  • ostéopathie
  • logopédie
  • thérapie myofonctionelle

Le plus important est (En première position vient ….) l’enfant et ses parents.

Orthophonie

L’orthophoniste diagnostique les problèmes de langage, de parole et de communication par l’entretien (anamnèse) et l’analyse d’articulation. Il améliore et remédie les problèmes de communication par un traitement individuel et ciblé. On soigne en même temps les problèmes de prononciation et de parole ainsi que la déglutition.

Parler

Les remarques principales dans ce domaine sont surtout :

  • pousser la langue à l’avant en parlant (zézayer)
  • habitudes (habits) voire MFT
  • excès de salive
  • difficulté de motricité
  • mauvaise attitude du positionnement du corps

La communication est un événement très complexe qui demande la coopération de spécialistes dans différents domaines.

Orthodontie

La fonction de l’orthodontiste est la reconnaissance, la prophylaxie et le traitement de la mauvaise position et de la malformation des dents et de la mâchoire.

Les analyses détaillées se font par discussion, radiographie, photos, empreintes, conclusion (diagnostic) et sont complétés le cas échéant par examens interdisciplinaires.

Il est important de reconnaître une dysfonction car il existe une interaction entre fonction, os, dents et croissance. Un dysfonctionnement orofaciale mène à une adaptation des tissus environnants c'est-à-dire à un écart dentaire. Un dysfonctionnement, qui n’est pas traité, peut entraîner une croissance anormale et une fonction non physiologique des muscles persistantes. Un résultat d’orthodontie  peut être modifié (récidive).

Dents – mâchoire

Avant le traitement d’orthodontie, il faut si possible éliminer  les facteurs perturbants.

Kinésithérapie

Le kinésithérapeute travaille sur le maintien, le mouvement et le positionnement du corps.

La position du corps ou d’une partie du corps en étant assis ou debout, en marchant ou en étant en mouvement joue un rôle décisif dans l’aspect, l’attitude et la posture de l’homme.

Position du corps

La perception du corps et les exercices spéciaux redressant le corps influencent la position des pieds et du bassin et par conséquent la position intégrale de l’homme et son apparence.

Le kinésithérapeute avec formation MFT soutient la thérapie myofonctionelle en rendant l’enfant et l’adulte conscient de sa posture et de son comportement.

Ostéopathie

L’ostéopathe voit l’homme d’un point de vue global à travers la médecine manuelle. Tous les systèmes de l’homme sont liés et s’influencent entre eux (organes, système nerveux, articulations, hormones, liquide cérébral).

L’ostéopathe voit avec les mains et traite les troubles fonctionnelles causés par les limitations

(restrictions) de l’organisme. Chez les enfants et les petits enfants ces troubles peuvent apparaître dans la région du crâne, de la mâchoire et de la colonne vertébrale, causé par exemple par la naissance, une chute ou un accident etc.

Les conditions importantes pour une thérapie couronnée de succès sont une bonne collaboration et une bonne entente entre spécialistes.

©  Helma Kaspers -2003,  IIG MFT- Schweiz

Facebook Seite